Mascara/Gestion des déchets ménagers : des cadres de l’environnement exposent leurs expériences
20 Apr, 2014

 

Des cadres du secteur de l’environnement issus de différentes wilayas du pays ont exposé leurs expériences dans la gestion des déchets ménagers, lors d’une rencontre  à Mascara.
 
Au cours de la première journée de cette rencontre, organisée dans le cadre du programme de coopération algéro-belge, le directeur technique de l’entreprise Netcom de collecte des déchets d’Alger, M. Rachid Mechaâb,  a abordé l’expérience de son entreprise qui active depuis 1995 au niveau de 28 communes. Cette entreprise, a-t-il dit, gère de façon directe la collecte des déchets au profit de 2,6 millions d’habitants, en s'associant à d’autres organismes, dont les services communaux, ou en louant le matériel nécessaire aux opérations d'enlèvement des ordures.          M. Mechaâb a souligné que Netcom, qui bénéficie d’un soutien de la wilaya d’Alger et de 50 % de la taxe sur l’activité professionnelle des communes, collecte chaque année environ 800 000 tonnes de déchets, soit une moyenne de 2 100 à            2 300 tonnes/jour.  
L’entreprise, qui prévoit une augmentation de la quantité collectée à l’avenir, compte améliorer le rendement de son personnel et ses équipements et organiser son travail de manière rationnelle, comme elle entend élargir le champ de ses activités en incluant la maintenance et la production de sachets en plastique déjà lancée. 
Pour le directeur de l’entreprise de gestion des centres d’enfouissement technique des déchets de la wilaya de Mascara, M. Safir Zoheir, sa jeune entreprise, «qui maîtrise relativement» la gestion des décharges publiques, a réalisé un centre de tri de déchets dans la commune de Aïn Fekkane pour la récupération, en première phase, des déchets de papier et de verre pour les revendre aux unités industrielles. 
Le directeur du programme de coopération algéro-belge dans le domaine de l’environnement à Mascara, M. Philippe Lederer, a fait part de l’assistance technique et la formation assurées par le programme aux cadres et personnels du secteur. Il a également mis en exergue l’expérience bilatérale, notamment dans la réalisation d’un CET dans la commune d’El Keurt qui comprend un centre de tri et dont les travaux sont en cours depuis juillet 2010, ainsi que d'un centre de transfert des déchets à El Matemore, dont l’étude est en cours d’élaboration. Les travaux de cette rencontre, à laquelle prennent part les directeurs de l’environnement et des responsables d’entreprises de collecte de déchets et de gestion des CET de 25 wilayas, sont marqués par des communications, des débats et des ateliers.
Mahdi Maloufi